De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

You can also discover this interview in English
https://luthiers.com/luthier-quentin-de-leeuw-guitars-interview-1-background/

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – Pour celles et ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu nous parler de ton parcours ? As-tu fait une école de lutherie ? As-tu suivi une formation auprès de luthiers déjà installés ? Et, si ce n’est pas indiscret que faisais-tu avant de te lancer dans cette aventure ? Étais-tu musicien avant de devenir luthier ? Ou faisais-tu tout autre chose ? Et, d’ailleurs, trouves-tu encore le temps de jouer de la musique avec ton travail de luthier ?

 

 

Pour ce qui est de ma formation, et bien, je n’ai aucun diplôme de lutherie. En revanche, j’ai été beaucoup formé dans les métiers d’art autour du bois, au lycée des métiers d’art de Saint Quentin.

 

A la sortie du bac, j’étais guitariste, et la lutherie était la voie qui me parlait le plus.

Je suis donc allez enchainer les CAP (ébénisterie, marqueterie, sculpture), ainsi qu’un brevet des métiers d’art en ébénisterie.

 

Le but était d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour maîtriser la matière.

 

Durant ces 5 années de formation, j’ai pu effectuer des stages chez Frédéric Beaudoin, luthier guitare à Bailleul-sur-Thérain.

J’ai aussi commencé à fabriquer mes premières guitares électriques, et vers la fin du cursus, à 21 ans, je montais mon atelier (“L’accord du bois”, devenu “De leeuw Guitars“).

 

Avec la lutherie, il y a fatalement un peu de temps en moins pour pratiquer l’instrument, mais j’arrive à garder le plaisir de jouer.

Je joue dans un groupe. Faire de la musique en groupe est aussi quelque chose de passionnant, le studio, la scène…

 

C’est très inspirant en tant que luthier, celà permet de comprendre certaines problématiques liées à ces moments et pouvoir leur apporter des solutions intéressantes.

 

 

De Leeuw Guitars Interview 2 Modèles phares
De Leeuw Guitar – Quentin De Leeuw

 

 

Peux-tu nous parler de tes modèles phares du moment ? As-tu une gamme que tu fais régulièrement ? Fais-tu également des modèles customs uniques ? Comment as-tu procédé pour les faire naître ? Quels ont été tes choix et ton processus de création ? À quel type de musiciens s’adressent-ils ?

 

Le modèle qui est véritablement notre forme et notre “signature” est le modèle “MS” qui existe en 6 et 7 cordes.

 

Nous en produisons toutes l’année dans différents assemblages de bois, et donc avec différents looks.

Nous déclinons actuellement le modèle “MS” en 2 séries limitées de 6 exemplaires chacun. 6 exemplaires uniquement car nous n’avons trouvé qu’une quantité de bois limitée pour pouvoir produire ces modèles exactement comme nous les avons conçus (vous les trouverez sur notre site dans la rubrique “Séries limitées” : https://deleeuw-guitars.fr/series-limitees/).

 

Bien entendu, nous produisons toutes l’année des guitares 100% custom qui sont à chaque fois des exemplaires uniques.

 

A l’atelier, nous passons beaucoup de temps a chercher des bois et des assemblages qui nous permettrons de proposer des guitares véritablement différentes. Nous avons toujours à l’esprit une recherche de l’excellence dans les formes comme dans les techniques de mises en œuvre. Nous sommes fiers de pouvoir dire que chaque guitare est faite à la main avec le plus grand soin, et que chaque détail est pensé pour le plaisir et le confort de son futur propriétaire.

 

De fait et étant à l’écoute des musiciens, nous pourrons aussi bien concevoir une guitare jazz qu’une guitare de métal extrême.

 

Nous sommes donc près à travailler avec tous les musiciens exigeants 🙂

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – L’informatique est devenue le quotidien de chacun, quel que soit le métier qu’on exerce. As-tu recours à des outils particuliers dans le domaine de la lutherie. Peux-tu nous en parler ?

 

Non, nous sommes actuellement adeptes du “tout fait main”.

 

L’atelier évoluera forcément un jour et nous ferons évoluer notre outillage, mais cela se fera dans le respect du savoir-faire et de la qualité que nous revendiquons.

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

Ceux qui te connaissent savent que tu es un grand amateur de belles essences de bois, comment aides-tu tes clients à choisir les bois de leur future guitare par rapport au son qu’ils ont en tête ? Arrives-tu à trouver facilement du bois dans tes réseaux ? Si oui, peux-tu nous citer quelques-uns de tes fournisseurs ?

 

Effectivement, les belles essences de bois seront toujours mis en avant à l’atelier.

 

Cela est lié à mon parcours professionnel (obtention de tous les diplômes de l’école des métiers d’arts de Saint-Quentin).

A force de chercher et d’expérimenter différents assemblages de différentes essences, nous sommes forcément en mesure de répondre à des demandes pointues.

 

Les guitaristes et bassistes viennent souvent avec des références sonores en tête et nous nous devons de leur trouver les bois adéquats. Il nous faut également prendre en compte toute la chaine du son qui va aller avec, y compris les micros. Un bon micro doit sublimer les essences de bois ainsi que la qualité de la lutherie.

 

 

C’est ce qui fait la côté magique et passionnant de notre métier. Globalement nous trouvons toujours de belles pièces pour concevoir et produire nos guitares.

 

 

Nous travaillons avec Kauffer et Maréchaux, mais il y en a pleins d’autres. 😉

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – Il existe un énorme choix de pièces aftermarket. Travailles-tu avec des fournisseurs réguliers ou es-tu toujours en quête de nouveaux fournisseurs qui pourraient te proposer des nouveautés ? As-tu des exemples à nous donner ?

 

Nous nous efforçons de travailler avec peu de fournisseur, afin de connaitre au mieux les qualités des différentes pièces.

 

En tant que “façonneur d’instruments d’exception” nous nous devons de choisir des pièces en adéquations avec nos standards d’exigence.

Bien connaitre ses fournisseurs, c’est pouvoir avoir un dialogue privilégié avec. C’est de cet échange permanent que naissent les évolutions de certaines pièces d’accastillage ou que nous obtenons des micros vraiment uniques pour nos clients.

 

Par exemple, nous travaillons avec peu de fabricants de micros, mais nous savons qu’avec eux, le client aura exactement ce qu’il recherche. En ce moment nous travaillons en étroite collaboration avec un fabricant de micro, afin de sortir un nouveau micro qui n’est pas dans son catalogue.

 

Et, bien entendu, il faut être l’écoute de toutes les nouveautés afin de toujours pouvoir proposer ce qu’il se fait de mieux sur nos instruments.

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – Quand tu ne trouves pas les pièces que tu veux chez tes fournisseurs aftermarket, t’arrive-t-il de créer des pièces toi-même ou de faire appel à des artisans spécialisés ? Peux-tu nous donner des exemples ?

 

Les seules pièces que nous sommes amenés à fabriquer sont les sillets et parfois des chevalets.

 

Mais de manière générale, nous trouvons tout ce qu’il nous faut chez nos fournisseurs.

 

Ils arrivent à répondre à toutes nos demandes… Même les plus farfelues 🙂

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

Comment choisis-tu les micros pour tes instruments électriques selon les demandes que te font tes clients ? As-tu des secrets ou des habitudes en termes de câblage ? As-tu déjà eu des demandes très particulières, ou qui t’ont paru étrange de la part de certains clients qui avaient des besoins particuliers ?

 

Le choix des micros se fait en connaissance des essences de bois afin de restituer le meilleur de l’instrument.

 

Comme pour le reste, tout est dans le dialogue. Le client cherche-t-il de la polyvalence ? Un son ultra typé ? Tout est faisable.

De plus nous travaillons avec des artisans qui, comme nous, ont l’amour du travail bien fait et nous font des micros à la main, avec amour et dans des délais extrêmement courts.

 

Faisant beaucoup de guitares 100% custom, nous sommes aptes à répondre à toutes les demandes, même les plus exotiques.

 

En matière d’instrument, rien n’est étrange puisque cela répond à une demande qui est souvent mûrement réfléchie de la part du musicien.

Nous avons déjà monté des P-rails Seymour Duncan avec en plus un Piezo dans le chevalet, et le tout avec un système de push/pull permettant de se passer des connecteurs “triple shot” de la marque. Au total, 24 positions possibles + le mix avec le Piezo.

 

Pour nos propres instruments ou séries limitées, nous sommes assez classique sur le câblage, ce qui n’exclue pas d’essayer des choses plus personnelles à l’avenir.

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – Vernis… Nitrocellulo, P.U (polyurethane) ou tampon ? Quels sont tes choix et pourquoi ?

 

Nous privilégions deux techniques, même si nous pouvons répondre à toutes les demandes.

 

Nous aimons l’aspect naturel des bois huilés, cela permet au bois de respirer et de vieillir “naturellement”. C’est ce que nous proposons principalement sur nos instruments.

Quand nous faisons du vernis, nous optons principalement pour du vernis polyuréthane, car il possède une meilleure résistance et permet d’éviter l’aspect “plastique” qui arrive parfois sur guitares non peintes.

 

Le bois est ainsi magnifié.

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – Comment aides-tu tes clients à choisir leurs capteurs électro-acoustiques ?

 

Le choix des capteurs électro-acoustiques sont souvent dictés par l’instrument lui-même.

 

Tout dépend si c’est pour une “création” ou pour un upgrade sur une guitare existante.

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

Comment aides-tu tes clients à choisir les bois de la touche de leur instrument par rapport au son qu’ils désirent obtenir ? Peux-tu nous parler de l’incidence de ce choix par rapport aux autres bois utilisés lors de la construction d’un instrument ?

 

Le choix de la touche est lié à une logique d’association avec les autres bois constituants l’instrument.

 

Une fois que la densité nécessaire est déterminée se pose la question du choix esthétique.

On peut par exemple, trouver des ébènes très noires ou d’autres très figurées, tout en restant dans une haute densité. Evidement, parfois nous choisirons un bois plus ou moins gras.

 

Tout cela joue effectivement sur la sonorité finale ainsi que la précision de la note.

 

 

De Leeuw Guitars Interview 2 Modèles phares
De Leeuw Guitar – Quentin De Leeuw

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – Es-tu intéressé également par la fabrication d’amplis et d’effets ? Et, si ce n’est pas le cas, vas-tu aller dans cette direction comme de nombreux autres luthiers ? Ou préfères-tu laisser cette partie à d’autres ? (Si tu connais des noms d’amis qui sont dans ce domaine peux-tu en citer ? 😉 )

 

Nous connaissons pleins de gens qui font cela très bien.

 

Nous les connaissons et les recommandons à nos clients. Ce n’est pas à l’ordre du jour de devenir électronicien / acousticiens.

 

C’est un autre métier…

🙂

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

As-tu des conseils à donner aux futurs jeunes luthiers en devenir ? Tu peux les faire bénéficier de conseils au niveau des formations ? Connais-tu des écoles spécialisées ?

 

De la passion… Et beaucoup de travail.

 

Il existe des écoles dont certaines à l’étranger.

Il ne faut pas négliger que les études de type “ébénisterie” donnent des connaissances en terme de travail du bois, ce qui est très utile.

 

Et bien sûr, savoir si on veut faire des guitares électriques ou des guitares acoustiques, car ceux sont des techniques différentes.

 

 

 

De Leeuw Guitars Luthier – Le métier de luthier est un métier qui nécessite un investissement matériel important pour démarrer son activité. Que conseillerais-tu à un jeune luthier d’acheter pour débuter ? Le minimum requis ? Et, le maximum pour être dans un confort de travail ?

 

On peut commencer avec peu de matériel.

 

Une scie et des ciseaux à bois font partie des éléments de base. Bien évidement, une bonne perceuse et une bonne défonceuse sont toujours un plus.

Dans tous les cas, il faut préparer un bon espace de travail. Il faut pouvoir poser correctement et laisser les éléments “sous presse” pendant les temps de collage.

 

Pensez matériel de sécurité minimum ! C’est très important !

 

Les projections de bois ou de produits sont vites arrivés… Et attention au doigts 🙂

 

Après, il n’y a pas de limite en terme d’équipement. Le tout est de trouver ce qui est le plus adapté à vos méthodes de travail.

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

Vous pouvez contacter Quentin De Leeuw, fondateur de De Leeuw Guitars (DLG) grâce au formulaire de contact sur sa page personnelle de Luthiers.com ici : https://luthiers.com/listing/de-leeuw-guitars/

 

Nous vous invitons également à le suivre sur ses différents réseaux sociaux :

 

 

De Leeuw Guitar
De Leeuw Guitars Luthier Interview 1 Background

 

 

Quentin De Leeuw, fondateur de De Leeuw Guitars (DLG)

 

A l’origine des guitares De Leeuw, il y a l’Accord Du Bois. Un atelier de lutherie situé à Compiègne dans l’Oise.

 

Aujourd’hui, l’atelier vous propose toutes ses productions regroupées sous un même nom : De Leeuw Guitars.

 

Tout se passe dans l’atelier de Compiègne. Y sont fabriqués tout instrument portant le sigle “De Leeuw Guitars“. Pas de machines numériques, ici, tout est fait à la main, dans les règles de l’art.

Dans le but de vous proposer des instruments originaux, érgonomiques et collant points par points à vos souhaits musicaux, je mets à disposition tout mon savoir faire de luthier.

 

Passionné depuis bien des années par la musique, les instruments et tout l’univers qu’ils représentent, je me suis mis en quête de techniques et de théorie pour concevoir au mieux mes instruments.

Cela m’a fait passer par le travail du bois au sens général, la marqueterie, la sculpture, mais aussi par la pratique assidue de mon instrument, en groupe notamment et sur scène.

Le résultat de tout cela, la possibilité de comprendre au mieux vos demande lors de la conception de votre instrument, vous proposer les meilleures solution pour des guitares et basses sans concessions.

Quentin De Leeuw.

 

Historique

Un bref historique de De Leeuw Guitars :

  • 2013-2018: études des techniques du bois et de la guitare (cap ébéniste, marqueteur, sculpteur, BMA ébénisterie).
  • 2015 : Première guitare portant le logo ” De Leeuw Guitars “
  • 2016 : Création de l’Accord Du Bois, atelier de lutherie, dans les anciens locaux de Pontpoint, premières productions de guitares.
  • 2018 : Agrandissement de l’entreprise, installation dans les locaux de Compiègne
  • 2020 : Officialisation de la marque DLG (De Leeuw Guitars)

 

 

 

Découvrez des vidéos des créations
De Leeuw Guitars

 

 

 

 

 

 

Dans les semaines à venir, comme pour d’autres luthiers for plucked string instruments, luthiers for bowed string instruments, amps & effects makers, wood & supplies dealers, lutherie events, jobs, schools & teachers inscrits sur notre site, vous pourrez suivre notre série de mini-interviews consacrées à l’univers fascinant des luthiers.

À bientôt…

#luthiers

 

 

Souscrire à notre newsletter!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre toute notre actualité et celle de nos luthiers.

Si vous êtes passionné par le monde des luthiers, rejoignez-nous !